Présentation

Le Collectif Zone d’Appui Provisoire (Latillé, 86) porte la recherche en danse de Léa Bonnaud et Mélanie Jolly depuis 2010. Les deux artistes collaborent pour des performances et des projets pédagogiques, et développent également leur propre travail au sein de la compagnie, enrichissant celle-ci de leurs deux approches complémentaires.

À l’origine, le Collectif est constitué de six artistes, dont la recherche chorégraphique prend racine dans l’improvisation, la composition dans l’instant, et le Contact Improvisation. Dès le début, il s’attache à diffuser la pratique du Contact Improvisation en organisant des ateliers ; Mélanie Jolly et Léa Bonnaud poursuivent cet engagement à deux, avec la création d’un festival en 2015.

En 2014, elles ressentent le besoin d’élargir leur formation en danse (technique, chorégraphique, pédagogique…), tout en acquérant des compétences spécifiques.
Léa Bonnaud se forme donc en cinétographie / notation Laban, ce qui lui permet de confirmer son intérêt pour l’analyse du mouvement, le travail de composition chorégraphique, et l’histoire de la danse. Elle y trouve également des outils pour mieux appréhender des questions qui lui sont chères, notamment celle d’un espace poreux entre performeuse et public.
Quant à Mélanie Jolly, elle se forme en Eutonie Gerda Alexander®. Elle y précise son goût pour le mouvement comme vecteur de transformation de la relation à soi, aux autres et à l’environnement, qui se traduit notamment par l’engagement dans la pédagogie. Elle est très inspirée par la démarche artistique d’Anna Halprin.

Ces deux parcours, dans toutes leurs diversités, se rejoignent autour de valeurs et regard communs, portés aussi bien dans la création qu’en pédagogie : horizontalité, échange, partage, clarté du geste dansé et de ses qualités, conscience du corps.
Les artistes ont à coeur de nourrir le dialogue avec les acteurs culturels, particulièrement ceux de la Communauté de communes du Haut-Poitou. La compagnie s’implique en effet dans des projets de territoire, que cela soit la médiation autour des créations, des Parcours d’Education Artistique et Culturelle, ou l’organisation de stages.